4 minutes de lecture

Édito N°16

Made with love

Depuis la nuit des temps, l’homme créé de ses mains.
Et c’est la définition même de l’artisan : celui qui transforme la matière pour la sublimer, la construire et la modeler, pour finalement l’animer et lui donner le statut d’objet, qu’il soit utile au quotidien, qu’il se consomme, ou qu’il devienne, par pur critère esthétique, sujet de convoitise.

La pièce unique. L’oeuvre d’art.

Pourtant, n’est pas artisan qui veut.

À l’heure où l’été préfigure la rentrée scolaire et entérine l’orientation de nos jeunes en devenir, vous parents, avez été confrontés à ce couperet anachronique et purement arbitraire : la seconde générale qui soulage ou le C.A.P. qui sanctionne !

L’erreur…

L’artisanat est la première entreprise de France !

Avec plus de 3 millions d’actifs et 250 métiers recensés, elle agrège les activités les plus fondamentales au fonctionnement de la société que nous avons bâtie et demeure la seule valeur sure en termes d’emplois et de potentiel économique.

Par dessus tout, elle est aujourd’hui la seule zone d’expression-libre sur le marché du travail. Celle où les talents se révèlent et où les passions brillent, à travers un panel de métiers qui conjuguent précision, minutie et maîtrise… l’expertise, en somme !

Si l’industrialisation a un temps bafoué la grâce de l’activité artisanale au profit du progrès, la mondialisation a rebattu les cartes et provoqué le besoin viscéral d’un retour aux sources : la qualité du travail fait main, l’authenticité, la garantie d’un savoir-faire qui dure dans le temps… jusqu’à la si précieuse signature, ambassadrice d’une spécialité régionale. L’identité d’un territoire concentrée en un seul produit.

Le printemps est signe de renouveau, de lever de rideau. L’époque des floraisons et des idées lumineuses… c’est aussi le moment où l’homme retourne au contact de la nature, qu’il l’explore, la sonde, l’encourage à prendre toute sa liberté et la vit.

L’artisan est et restera irremplaçable. Il est la « référence métier » locale, celui qui détient le savoir-faire qui ne s’improvise pas. Celui qui perpétue la tradition et garantit la qualité d’une fabrication maison face à l’hypocrisie industrielle.

Cordonnier, boulanger, doreur, tapissier, peintre, couvreur, ébéniste, électricien, couturier, tisserand, … Des métiers de proximité qui impliquent une écoute et une attention particulière.

Un sur-mesure au quotidien !

L’Eure-et-Loir fourmille d’artisans de talent parfois passés Maîtres dans leur discipline. D’autres encore font figure de référence sur la scène internationale.
C’est le cas de Bruno et Hervé Loire, maîtres- verriers de père en fils, dont la signature orne nombre de vitraux à travers le monde

et exporte Chartres, ses traditions et son savoir-faire séculaire bien au delà de ses frontières. Œuvres magistrales, commandes prestigieuses,… Les Ateliers Loire sont une une marque de fabrique made in France.

ÉDITO

Et plus encore…

Made in Chartres !

Bel été à tous.

Latest from Blog

Stéphane Bern

Stéphane Bern, 58 ans, est animateur de radio et de télévision, écrivain et acteur. Un CV

Édito N°15

Pour que notre patrimoine vert dure… Avril. Partout dans notre département, la végétation se réinstalle, investit

Patrimoine & propriété

Parmi les différents types de patrimoine, mobilier, financier, historique, culturel, architectural, ou naturel, l’immobilier tient une

Édito N°14

Retour vers le futur 2022. EPIK ou rien Magazine dévoile son nouveau visage pour le premier